Paul Arène
Lycée Polyvalent
Sisteron
 

Journée pédagogique au Camp des Milles

vendredi 13 février 2015, par Céline Broggi

Lundi 9 février, 100 lycéens de Sisteron découvrent le Camp des Milles à Aix-en-Provence, accompagnés d’enseignants en Histoire-géographie, Sciences économiques et sociales, Français, Mathématiques .

Ce projet élaboré au mois de septembre par des enseignants en Histoire et SES a un double objectif : le travail de mémoire en histoire et l’éducation à la citoyenneté en ECJS (Éducation civique juridique et sociale) en classe de première. Une sortie pédagogique prévue pour toute une classe d’âge !
A notre arrivée, 4 groupes de jeunes ont été constitués pour découvrir successivement les lieux, leur histoire, les témoignages… mais aussi participer à un atelier d’échanges et réflexion sur les mécanismes psychologiques expliquant les génocides, la barbarie. Ces deux temps forts ont été menés par des conférencières et animatrices de groupe.
Les élèves ont arpenté cette ancienne tuilerie devenue camp d’internement, puis camp de déportation, dans des conditions hivernales, accentuant encore les conditions de vie des victimes de ces régimes totalitaires.
En fin de parcours, la projection d’un documentaire sur 3 écrans montre les étapes menant aux génocides (arménien en 1915, puis juif et tzigane pendant la seconde guerre mondiale, et enfin tutsi en 1994). Ce triptyque rappelle la nécessité de la mémoire et de l’éducation pour toutes les générations.

photo_Anaïs1

Cette sortie a été possible grâce au soutien du Foyer socio-éducatif, devenu Maison des Lycéens, d’une participation des familles et de l’établissement, faute d’autres soutiens institutionnels ! Des travaux de réflexion par classe, groupe de lycéens ou individuels accompagnent cette visite… C’est par leur mémoire et leur présence sur les lieux que les élèves reconstituent le parcours suivi, l’expérience de l’atelier réflexif et les grandes étapes et figures du passé ! Ni notes ni appareils photo pendant la journée au Camp des Milles. Ce lundi 9 février nous partagions le Mémorial avec une délégation ministérielle (Le Premier Ministre, le Ministre de l’Intérieur et la Ministre de l’Éducation Nationale), venue signer une convention sur les actions de sensibilisation et de prévention dans le domaine de la lutte contre les discriminations.
Des mesures de sécurité élevées nous ont contraints au strict minimum !

Voici, parmi d’autres, quelques réactions pertinentes de nos élèves :
- "cela permet d’apprendre d’une autre manière que en cours"
- "je me suis sentie transportée dans le temps"
- "j’ai retenu que nous sommes les futurs témoins et que nous transmettrons l’histoire"
- "cela m’a fait réfléchir sur comment nous jugeons les autres"
- "j’ai été particulièrement marquée par la soumission à l’autorité : comment peut-on obéir contre sa conscience ?"
- "nous avons vraiment été plongés dans ces lieux"
- "l’Histoire est sérieuse et importante, il faut en avoir conscience"
- "nous sommes les prochains citoyens et nous devrions agir"
- "le fait de voir les choses par nos propres yeux nous attire encore plus à comprendre"
- "il ne faut pas oublier que tout ce qui est arrivé peut se reproduire"
- "nous sommes tous responsables, inconsciemment ou consciemment"
- "on a pu apprendre l’esprit critique"
- "entre l’autorité et sa conscience, il y a un choix"
- "ne rien faire, c’est laisser faire ; cette phrase m’a marquée"
- "cette visite est vraiment bouleversante"

photo_Anaïs 2

Cette journée n’est pas la seule sortie proposée aux lycéens pour réfléchir sur la citoyenneté et la démocratie. Certes, le séjour pédagogique prévu en février à Paris sur les lieux de pouvoir pour la classe de terminale Es a été annulé suite au plan vigipirate ; mais les enseignants d’Histoire-géographie proposent de voir « Timbuktu », film du cinéaste franco-mauritanien Abderrahmane Sissako. 4 séances de projection permettent aux lycéens de découvrir le film avant les vacances de février, grâce au soutien du cinéma Le Rex de Sisteron. Cette sortie est destinée aux élèves des 4 classes de seconde et de 5 classes de terminale. Pour que tous puissent réfléchir sur le partage de valeurs républicaines, en lien avec les programme d’Histoire-géographie et d’ECJS, et bien au-delà !

Les enseignants d’histoire-géographie et SES du lycée Paul Arène, Sisteron
Compte-rendu daté du 11 février 2015

 
Lycée Polyvalent Paul Arène – BP 98 - 04203 Sisteron – Responsable de publication : Valérie AUCOMTE, Chef d'établissement
Dernière mise à jour : jeudi 10 juin 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille