Paul Arène
Lycée Polyvalent
Sisteron
 

Le bruit des bottes derrière la musique

dimanche 20 mai 2012, par Geneviève Pug, enseignante documentaliste

Education aux Médias et à la Citoyenneté en compagnie d’Agil Khalil.

Le 14 mai dernier les élèves de 1ères ES-L et terminales ES des Mmes Hunsinger, Broggi, Droin et Perroton rencontraient Agil Khalil, jeune journaliste azerbaïdjanais, réfugié politique en France. Plusieurs journalistes (Maxime Lancestre pour La Provence, Françoise Navarro pour Haute Provence Info et Le Sisteron Journal, Didier Capdevilla pour Le Dauphiné, Gaël Piat pour Alpes 1 et Patrice Vernet pour Fréquence Mistral Sisteron ) étaient présents pour couvrir l’évènement et vous pouvez découvrir leurs articles parus récemment dans les documents joints ou en ligne :
- Le Dauphiné
- Haute Provence Info (article 1)
- Haute Provence Info (article 2)
- Alpes 1
- Fréquence Mistral

(voir documents joints ou en port-folio, presse écrite et radio)

Dans un premier temps, les lycéens ont pu échanger avec les journalistes cités sur le métier de journaliste, les conditions d’exercice de ce métier et les études à faire, les diplômes à obtenir pour le devenir. Ensuite, Agil Khalil, tout juste descendu du train, a pris la parole.

Agil Khalil

Prochainement aura lieu en Azerbaïdjan le concours de l’Eurovision, Agil le regardera peut-être pour y saisir quelques images de sa terre natale qu’il a dû fuir. Son crime c’est d’avoir tout simplement voulu faire un reportage sur des oliviers que l’on voulait détruire pour construire des villas pour des membres du gouvernement et, alors qu’il prenait des photos, il a été pris à partie et violemment frappé au point de devoir être hospitalisé dans un état grave. Plus tard, on essaiera même de le jeter dans un couloir de métro et on ira même jusqu’à le poignarder.

C’est cette histoire, son histoire de jeune journaliste qui ne voulait au départ qu’être connu, passer à la radio ou à la télévision, qui lui a fait élargir le champ des possibles. Le journalisme pour dénoncer les exactions fait partie de son vécu douloureux, de son quotidien quand il se déplace au nom de Reporters Sans Frontières, de ses projets d’avenir.

Le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information), La Maison des journalistes, sont à l’initiative de l’opérationRenvoyé Spécial qui permet à de jeunes lycéens de rencontrer des journalistes réfugiés politiques venus témoigner de leur métier et des conditions dans lesquelles ils l’ont exercé.

C’est ce qu’a fait Agil, descendre de Paris jusqu’à Sisteron pour rencontrer nos élèves pendant deux heures, en leur détaillant les aléas de sa « survie », sa crainte pour sa famille restée en Azerbaïdjan, ses espoirs pour le futur, le tout égrené par les photos à l’origine de son exil forcé, celles de ses agresseurs, de son ami journaliste assassiné, des caricatures qu’il fait (voir documents joints).

Le lendemain, il s’en est retourné à Paris où il poursuit des études en Master 1 d’information Communication, où l’attend son épouse, où la vie continue.

Nous espérons que cette vie comblera ses attentes, il veut se destiner à l’humanitaire et poursuivre dans la voie journalistique, et nous n’oublierons pas la leçon de civisme qu’il nous a faite avec son témoignage : l’Éducation aux Médias et à la Citoyenneté ne peut s’exercer dès lors qu’il n’y a plus de liberté d’expression, dès lors que l’on tue, que l’on persécute, que l’on diffame pour ne conserver qu’une pensée unique, qu’une presse unilatérale. Et nous entendrons, prochainement devant nos écrans, le bruit des bottes que ne couvrira pas la musique et les flonflons de l’Eurovision.

Un reportage bouleversant, sous-titré en anglais, retrace son parcours et les raisons de son exil forcé jusqu’en France.

Un écho de l’opération sur les pages du Club de la Presse Provence par Odile Chevenez, responsable du Clémi Aix-Marseille.

Portfolio

 
Lycée Polyvalent Paul Arène – BP 98 - 04203 Sisteron – Responsable de publication : Valérie AUCOMTE, Chef d'établissement
Dernière mise à jour : lundi 10 mai 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille